Hospitalités en Résistance

Communication et scénographie
d'une exposition temporaire


. conception de l'affiche et des supports graphiques, scénographie de l'exposition
. commissariat : Learning from Detroit
. Maison de l'Architecture en Île de France, Paris
. 2018
. photos de l'exposition © Florian Bérenguer

L'association Learning from Detroit cherche à promouvoir la notion d’hospitalité dans les espaces et territoires urbains. Inspiré par les recherches de Quentin Mourier, doctorant en architecture, confrère et ami disparu tragiquement à Paris en novembre 2015, le collectif mène un voyage sur ses traces dans la " Motor City ", à l'été 2017.

Une exposition suivra quelques mois plus tard, relatant les expériences et rencontres réalisées sur place, à la Maison de l'Architecture en Île de France, portée par le collectif avec le soutien d'Europan France.
Dans ce cadre, l'atelier a assuré la conception et la réalisation des supports de communication, et des documents graphiques et visuels de l'exposition.

" La ruine de Détroit n'est pas le résultat d'une catastrophe inévitable. Elle est la triste démonstration du potentiel destructeur d'un système économique qui, lorsqu'il est appliqué sans régulation, disloque les liens humains et épuise la nature. Là-bas, les crises sociales, économiques et écologiques qui ébranlent nos territoires européens sont redoublées par une ségrégation raciale et sociale poussée à l'extrême. Pendant des décennies, la fuite de la population blanche de la ville vers la banlieue a fait de Détroit la plus grande ville pauvre des États-Unis, mais également la plus grande ville noire des États-Unis, avec 84% des habitants Noirs Américains. Face à l'abandon des institutions et pouvoirs publics, devant l'exclusion et l'oppression, des habitants sont entrés en résistance, rejoints par des activistes humanistes. Privés de leur droit à la ville, ils n'ont cessé de reconstituer des lieux d'ancrage pour faire subsister leurs communautés et faire rayonner leur culture. "

L'association a découvert lors de son voyage un archipel d'hospitalités, une série d'îles accueillantes et fertiles, éphémères ou plus pérennes, réelles ou imaginaires, qui se sont construites en résistance face à l'hostilité croissante. Conçue autour d'une série de portraits, l'exposition Détroit, Hospitalités en Résistance est ainsi pensée comme une première exploration de ce récit alternatif. Elle met en avant une série d'initiatives réinventant une économie locale où la dimension humaine de l'échange prime, avec sa part de générosité et de fraternité. Ces actions concrètes, engagées et inspirantes, forment les avant-postes d'une coalition utopique, les fragiles bastions d'une résistance citoyenne contre l'actuelle main basse sur la ruine.

Learning from Detroit, mai 2018.